C'est début mars que Lundmark avait été présenté comme le nouveau CEO. Normalement, il aurait dû entrer en fonction au 1er septembre. Nokia fait à présent savoir que ce sera un mois plus tôt. Lundmark provient de la firme énergétique finnoise Fortum Oyj.

Le nouveau directeur succède à Rajeev Suri, qui dirigeait l'entreprise depuis 2014. Il s'en est allé en raison des difficultés éprouvées par Nokia pour concurrencer Ericsson et Huawei. En l'espace d'un an, l'entreprise a perdu un tiers de sa valeur marchande.

Cette semaine encore, Nokia a annoncé vouloir supprimer 1.233 emplois en France dans sa filiale Alcatel-Lucent. Cette décision s'inscrit dans une restructuration mondiale, qui a débuté en 2018 déjà.

C'est début mars que Lundmark avait été présenté comme le nouveau CEO. Normalement, il aurait dû entrer en fonction au 1er septembre. Nokia fait à présent savoir que ce sera un mois plus tôt. Lundmark provient de la firme énergétique finnoise Fortum Oyj.Le nouveau directeur succède à Rajeev Suri, qui dirigeait l'entreprise depuis 2014. Il s'en est allé en raison des difficultés éprouvées par Nokia pour concurrencer Ericsson et Huawei. En l'espace d'un an, l'entreprise a perdu un tiers de sa valeur marchande.Cette semaine encore, Nokia a annoncé vouloir supprimer 1.233 emplois en France dans sa filiale Alcatel-Lucent. Cette décision s'inscrit dans une restructuration mondiale, qui a débuté en 2018 déjà.