L'Hyperloop consiste en réalité en un énorme tube avec une capsule capable de transporter des passagers et éventuellement des marchandises à très haute vitesse d'un point A à un point B. Le but est d'atteindre des vitesses supérieures à 1.200 kilomètres à l'heure, ce qui en ferait une alternative intéressante aux vols aériens courts. Musk avait lancé cette idée en 2013 et est en train de construire actuellement une piste d'essai en Californie.

Comme pour donner plus de poids à son idée, Musk a organisé un concours s'adressant aux universités, dans le cadre duquel les meilleurs concepts pourront être testés sur le trajet d'essai qui est construit à proximité du siège central de SpaceX, l'entreprise aéronautique de Musk.

Les lauréats sont les ingénieurs du MIT. Et à la deuxième place, on trouve la Technische Universiteit de Delft (TU Delft). Selon The Verge, 22 équipes en tout pourront tester leur concept. Des universités ont aussi été couronnées spécifiquement pour leur propulsion, leur design ou leur système de flottement.

Il n'y a que peu de chances que vous puissiez prendre un Hyperloop au cours des 10 prochaines années, mais une fois la piste d'essai opérationnelle, les premiers modèles pourront être testés, et l'on pourra alors rapidement se rendre compte de la faisabilité de ce système de transport.

L'Hyperloop consiste en réalité en un énorme tube avec une capsule capable de transporter des passagers et éventuellement des marchandises à très haute vitesse d'un point A à un point B. Le but est d'atteindre des vitesses supérieures à 1.200 kilomètres à l'heure, ce qui en ferait une alternative intéressante aux vols aériens courts. Musk avait lancé cette idée en 2013 et est en train de construire actuellement une piste d'essai en Californie.Comme pour donner plus de poids à son idée, Musk a organisé un concours s'adressant aux universités, dans le cadre duquel les meilleurs concepts pourront être testés sur le trajet d'essai qui est construit à proximité du siège central de SpaceX, l'entreprise aéronautique de Musk.Les lauréats sont les ingénieurs du MIT. Et à la deuxième place, on trouve la Technische Universiteit de Delft (TU Delft). Selon The Verge, 22 équipes en tout pourront tester leur concept. Des universités ont aussi été couronnées spécifiquement pour leur propulsion, leur design ou leur système de flottement. Il n'y a que peu de chances que vous puissiez prendre un Hyperloop au cours des 10 prochaines années, mais une fois la piste d'essai opérationnelle, les premiers modèles pourront être testés, et l'on pourra alors rapidement se rendre compte de la faisabilité de ce système de transport.