Le nouveau modèle est équipé d'une puce ARM Cortex-A53 quadri-coeur de 64 bits cadencée à 1 GHz avec 512 Mo de SDRAM. Selon l'organisation, l'appareil est cinq fois plus rapide que le Zero original. En 2018 était déjà sortie une version améliorée avec wireless LAN (ce qui explique le 'W' dans l'appellation).

Voilà qui devrait rendre le mini-ordinateur mieux adapté au 'single multithreading', mais pour le 'single threading', l'appareil s'avère aussi jusqu'à quarante pour cent meilleur. A noter - c'est nouveau - la présence de Bluetooth 4.2 et le support de Bluetooth Low Energy.

Tout comme pour les anciennes versions, wireless LAN (2,4 GHz 801.11b/g/n) est présent, de même qu'un connecteur à 40 broches d'entrée et de sortie pour de l'équipement supplémentaire, ainsi qu'un mini-port HDMI, un connecteur pour caméra CSI-2 et une mini-prise microSD.

Raspberry Pi Zero 2 W, Raspberry Pi
Raspberry Pi Zero 2 W © Raspberry Pi

La taille de l'appareil (65x30 millimètres) reste identique à celle de ses prédécesseurs. Cela signifie que la nouvelle version convient parfaitement aux boîtiers existants des anciens Pi Zero. Le prix de l'appareil est de 16 dollars, même s'il peut osciller entre 16,44 et 17,95 euros dans les magasins web livrant en Belgique.

Raspberry Pi se focalise depuis quelques années déjà sur les mini-ordinateurs qui ne se caractérisent pas forcément par une énorme puissance de calcul, mais qui sont très abordables. Les Pi classiques peuvent être utilisés comme mini-PC, lecteur de médias ou pour divers projets IoT et électroniques 'do-it-yourself'. Depuis quelques années, le Pi Zero est venu s'y ajouter, en l'occurrence un modèle plus compact encore, alors que depuis le début de cette année, on a eu droit au Raspberry Pi Pico, un microcontrôleur à puce propre.

Le nouveau modèle est équipé d'une puce ARM Cortex-A53 quadri-coeur de 64 bits cadencée à 1 GHz avec 512 Mo de SDRAM. Selon l'organisation, l'appareil est cinq fois plus rapide que le Zero original. En 2018 était déjà sortie une version améliorée avec wireless LAN (ce qui explique le 'W' dans l'appellation).Voilà qui devrait rendre le mini-ordinateur mieux adapté au 'single multithreading', mais pour le 'single threading', l'appareil s'avère aussi jusqu'à quarante pour cent meilleur. A noter - c'est nouveau - la présence de Bluetooth 4.2 et le support de Bluetooth Low Energy.Tout comme pour les anciennes versions, wireless LAN (2,4 GHz 801.11b/g/n) est présent, de même qu'un connecteur à 40 broches d'entrée et de sortie pour de l'équipement supplémentaire, ainsi qu'un mini-port HDMI, un connecteur pour caméra CSI-2 et une mini-prise microSD.La taille de l'appareil (65x30 millimètres) reste identique à celle de ses prédécesseurs. Cela signifie que la nouvelle version convient parfaitement aux boîtiers existants des anciens Pi Zero. Le prix de l'appareil est de 16 dollars, même s'il peut osciller entre 16,44 et 17,95 euros dans les magasins web livrant en Belgique.Raspberry Pi se focalise depuis quelques années déjà sur les mini-ordinateurs qui ne se caractérisent pas forcément par une énorme puissance de calcul, mais qui sont très abordables. Les Pi classiques peuvent être utilisés comme mini-PC, lecteur de médias ou pour divers projets IoT et électroniques 'do-it-yourself'. Depuis quelques années, le Pi Zero est venu s'y ajouter, en l'occurrence un modèle plus compact encore, alors que depuis le début de cette année, on a eu droit au Raspberry Pi Pico, un microcontrôleur à puce propre.