Le serveur a été entre-temps désactivé, et le maliciel supprimé. Dans ce cadre, la Justice mexicaine a collaboré avec le service de recherches américain FBI. Selon le FBI, Fallchill établissait une connexion avec des serveurs en Corée du Nord. On ne connaît pas l'ampleur de l'impact qu'a eu Fallchill au Mexique.(ANP)