Plus tôt dans l'année, la valeur de marché des cryptomonnaies avait déjà dépassé le cap des 2.000 milliards de dollars. Mais par la suite, le cours de ces cryptomonnaies avait chuté fortement. Les investisseurs étaient notamment inquiets de l'intervention musclée des autorités chinoises face à ces devises. Par ailleurs, le patron de Tesla, Elon Musk, avait mis la pression sur ce marché en s'interrogeant sur la consommation énergétique générée par le minage de ces monnaies.

Ces derniers temps, des monnaies réputées comme cardano, XRP et dogecoin avaient gagné en popularité. De même, le bitcoin se situait à nouveau à un niveau plus élevé. Dimanche, sa valeur atteignait plus de 46.000 dollars, alors qu'elle avait même dépassé les 48.000 dollars le samedi, soit son niveau le plus élevé depuis mai. Pourtant, la valeur de cette devise est encore loin de son pic de la mi-avril. A l'époque en effet, le bitcoin était traité à près de 65.000 dollars.

Lionel Messi

Le redressement du cours des cryptos s'explique en partie par le fait qu'un nombre croissant d'entreprises et d'organisations utilisent ou envisagent d'utiliser des monnaies numériques. C'est ainsi que la chaîne américaine de cinémas AMC compte accepter le bitcoin comme moyen de paiement d'ici la fin de cette année.

De même, on a appris récemment que lors de la signature de son contrat avec le Paris Saint-Germain, le footballeur Lionel Messi se serait vu verser une partie de ses indemnités sous forme de cryptomonnaies. Les détenteurs de 'fan tokens' détiennent une voix dans les décisions mineures du club. Ces 'tokens' peuvent être échangés comme d'autres cryptovaleurs. Outre le PSG, le FC Barcelone, la Juventus et Manchester City notamment ont émis de telles devises numériques.

Plus tôt dans l'année, la valeur de marché des cryptomonnaies avait déjà dépassé le cap des 2.000 milliards de dollars. Mais par la suite, le cours de ces cryptomonnaies avait chuté fortement. Les investisseurs étaient notamment inquiets de l'intervention musclée des autorités chinoises face à ces devises. Par ailleurs, le patron de Tesla, Elon Musk, avait mis la pression sur ce marché en s'interrogeant sur la consommation énergétique générée par le minage de ces monnaies.Ces derniers temps, des monnaies réputées comme cardano, XRP et dogecoin avaient gagné en popularité. De même, le bitcoin se situait à nouveau à un niveau plus élevé. Dimanche, sa valeur atteignait plus de 46.000 dollars, alors qu'elle avait même dépassé les 48.000 dollars le samedi, soit son niveau le plus élevé depuis mai. Pourtant, la valeur de cette devise est encore loin de son pic de la mi-avril. A l'époque en effet, le bitcoin était traité à près de 65.000 dollars.Le redressement du cours des cryptos s'explique en partie par le fait qu'un nombre croissant d'entreprises et d'organisations utilisent ou envisagent d'utiliser des monnaies numériques. C'est ainsi que la chaîne américaine de cinémas AMC compte accepter le bitcoin comme moyen de paiement d'ici la fin de cette année. De même, on a appris récemment que lors de la signature de son contrat avec le Paris Saint-Germain, le footballeur Lionel Messi se serait vu verser une partie de ses indemnités sous forme de cryptomonnaies. Les détenteurs de 'fan tokens' détiennent une voix dans les décisions mineures du club. Ces 'tokens' peuvent être échangés comme d'autres cryptovaleurs. Outre le PSG, le FC Barcelone, la Juventus et Manchester City notamment ont émis de telles devises numériques.