Cette progression concerne la vente des produits de stockage externe en EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) enregistrée par IDC, qui y a observé une hausse au quatrième trimestre de 2014 pour atteindre 2,215 milliards de dollars.

Ce sont surtout les pays émergents au Moyen-Orient et en Afrique qui connaissent la plus forte croissance, alors qu'en Europe Centrale et de l'Est, le marché régresse. En Europe de l'Ouest, le Benelux se porte bien, de même que l'Allemagne et l'Italie. Cela ne suffit cependant pas pour compenser le recul de l'euro et une régression en France et en Grande-Bretagne, ce qui fait que l'Europe Occidentale se caractérise par une croissance nulle.

"Le point positif, c'est que la progression est due aux 'arrays' supportés flash utilisés dans les centres de données, ainsi qu'aux systèmes intégrés toujours populaires, surtout en raison du marché 'cloud' en croissance", déclare Silvia Cosso, Western Europe storage analyst chez IDC. "Les grandes entreprises investissent surtout dans les 'arrays' du segment intermédiaire, alors que les produits haut de gamme régressent."