Ce qui étonne, ce sont les projets d'investissement dans le secteur du commerce: dans les deux années à venir, deux tiers des organisations disposeront de logiciels BI contre 48% d'entre elles actuellement. Dans les pouvoirs publics, l'utilisation de logiciels BI augmentera aussi, mais moins rapidement que dans les entreprises. Tel est aussi le cas de l'enseignement et du secteur des soins. Malgré la hausse de la demande en solutions de 'business intelligence' spécifiques, le bureau d'études Heliview estime que beaucoup d'organisations utilisent encore et toujours des produits auto-développés.La nécessité d'investir dans le décisionnel (BI) est due à l'insatisfaction quant à la disponibilité actuelle des informations. Plus d'un directeur sur cinq est en effet mécontent de la disponibilité des informations de gestion et de management.Au niveau des achats de solutions de BI, 34% des organisations s'adressent à un fournisseur de logiciels qui leur a déjà livré d'autres applications. 30% se tournent vers un 'value added reseller' et quelque 21% s'adressent à un fournisseur spécifique de logiciels de 'business intelligence'.

Ce qui étonne, ce sont les projets d'investissement dans le secteur du commerce: dans les deux années à venir, deux tiers des organisations disposeront de logiciels BI contre 48% d'entre elles actuellement. Dans les pouvoirs publics, l'utilisation de logiciels BI augmentera aussi, mais moins rapidement que dans les entreprises. Tel est aussi le cas de l'enseignement et du secteur des soins. Malgré la hausse de la demande en solutions de 'business intelligence' spécifiques, le bureau d'études Heliview estime que beaucoup d'organisations utilisent encore et toujours des produits auto-développés.La nécessité d'investir dans le décisionnel (BI) est due à l'insatisfaction quant à la disponibilité actuelle des informations. Plus d'un directeur sur cinq est en effet mécontent de la disponibilité des informations de gestion et de management.Au niveau des achats de solutions de BI, 34% des organisations s'adressent à un fournisseur de logiciels qui leur a déjà livré d'autres applications. 30% se tournent vers un 'value added reseller' et quelque 21% s'adressent à un fournisseur spécifique de logiciels de 'business intelligence'.