Avec ce logiciel, les propriétaires d'une Tesla Model S peuvent permettre à leur voiture de rouler partiellement de manière autonome, puisqu'elle est déjà équipée de toute une série de capteurs prévus à cette fin. Grâce à cette nouvelle technique, le conducteur peut par exemple permettre à sa voiture de changer elle-même de bande de circulation sur l'autoroute ou de se parquer de façon entièrement automatique.

Tesla avait lancé le logiciel la semaine dernière aux Etats-Unis. Lors de la présentation à la presse, Musk avait cependant invité les utilisateurs à faire preuve de circonspection: "Il s'agit d'une sorte de versions bêta publique. Nous voulons que les gens l'utilisent prudemment en tenant encore les mains sur le volant."

Cette mise en garde s'est entre-temps du reste justifiée car l'on a rapidement vu apparaître sur la toile des vidéos démontant que le pilote automatique de Tesla ne fonctionnait pas suffisamment bien.

L'on ne sait pas encore exactement quand le logiciel sera disponible en Europe. Au Japon, la demande d'agréation est encore en cours de traitement. (AG/WK)

Avec ce logiciel, les propriétaires d'une Tesla Model S peuvent permettre à leur voiture de rouler partiellement de manière autonome, puisqu'elle est déjà équipée de toute une série de capteurs prévus à cette fin. Grâce à cette nouvelle technique, le conducteur peut par exemple permettre à sa voiture de changer elle-même de bande de circulation sur l'autoroute ou de se parquer de façon entièrement automatique.Tesla avait lancé le logiciel la semaine dernière aux Etats-Unis. Lors de la présentation à la presse, Musk avait cependant invité les utilisateurs à faire preuve de circonspection: "Il s'agit d'une sorte de versions bêta publique. Nous voulons que les gens l'utilisent prudemment en tenant encore les mains sur le volant."Cette mise en garde s'est entre-temps du reste justifiée car l'on a rapidement vu apparaître sur la toile des vidéos démontant que le pilote automatique de Tesla ne fonctionnait pas suffisamment bien.L'on ne sait pas encore exactement quand le logiciel sera disponible en Europe. Au Japon, la demande d'agréation est encore en cours de traitement. (AG/WK)