Selon Stiglitz, qui remporta en 2001 le prix Nobel en économie, la crypto-monnaie doit sa popularité exclusivement aux possibilités qu'elle offre aux blanchisseurs d'argent en raison du manque de contrôle. ''Elle n'a en fait aucune utilité sociale", déclare Stiglitz, qui a rejoint le camp de ceux qui critiquent le bitcoin et qui préviennent qu'il n'est rien d'autre qu'une bulle virtuelle.

L'économiste s'était précédemment déjà montré critique à l'égard du bitcoin, mais il ne s'oppose pas aux espèces numériques pour autant. Qui plus est, il a dans le passé déjà plaidé pour la suppression de l'argent tel qu'on le connaît et son remplacement par des espèces numériques et ce, parce que les flux d'argent numérique sont plus faciles à suivre. Cela permettrait de combattre la corruption et l'évasion fiscale.

La valeur du bitcoin connaît depuis des mois déjà une progression explosive. Ce mardi, la barre des 10.000 dollars avait été atteinte pour la première fois. Entre-temps, la monnaie numérique vaut déjà plus de 11.000 dollars.