L'appareil aurait dû être commercialisé fin avril, mais son introduction fut postposée au tout dernier moment. Au bout de quelques jours déjà, des testeurs se sont plaints de fissures dans l'écran pliable. Un écran refusa même tout service et lorsque le testeur le toucha avec l'ongle, cela provoqua des dégâts irrémédiables.

Selon des rumeurs, le groupe technologique aurait résolu les problèmes d'écran. Des tests seraient cependant encore en cours chez des fournisseurs mobiles en Corée du Sud. S'ils devaient s'avérer positifs, le Fold serait probablement lancé d'abord dans ce pays. Un porte-parole de Samsung a toutefois indiqué qu'aucune décision n'avait encore été prise quant à la date de lancement de l'appareil.

Produit-phare

Le Galaxy Fold est appelé à devenir le produit-phare de Samsung. L'appareil coûtera plus de 2.000 euros. Il tient à la fois du smartphone et de la tablette. Lorsque le Fold est replié, sa face avant représente le téléphone permettant d'appeler et de naviguer sur internet. Et lorsqu'il est ouvert comme un livre, c'est l'intérieur qui prend toute son importance. Il est conçu de façon telle que les applis y aboutissent automatiquement. Sur le grand écran déployé, les utilisateurs peuvent ouvrir jusqu'à trois applis simultanément.

En 2016 déjà, Samsung avait connu des problèmes lors du lancement du Galaxy Note 7. Samsung avait dû retirer l'appareil du marché au bout de quelques semaines à peine en raison d'un risque de combustion de sa batterie.