Le fabricant de matériaux de construction explique que son système de cybersécurité a réagi immédiatement et que l'équipe informatique a réussi à isoler l'incident. Certains services ont alors été mis à l'arrêt à titre préventif et des analyses complémentaires sont en cours. L'entreprise explique tout mettre en oeuvre pour atténuer l'impact sur ses clients et partenaires, ainsi que pour planifier une reprise sûre.

"Pour l'instant, le système informatique est bloqué pour éviter que le problème ne se propage", explique à l'agence Belga Olivier Douxchamps, manager du site de Knauf Insulation à Visé. "On ne sait pas combien de temps ça va durer et on va donc passer en mode papier." Le groupe prévoit de reprendre les livraisons aux clients d'ici la fin de semaine mais souligne que la production n'a pas été interrompue. Knauf emploie plus de 40.000 personnes dans le monde, répartis dans plus de 300 usines et plus de 90 pays. La société s'est implanté en Belgique en 1974.

Le fabricant de matériaux de construction explique que son système de cybersécurité a réagi immédiatement et que l'équipe informatique a réussi à isoler l'incident. Certains services ont alors été mis à l'arrêt à titre préventif et des analyses complémentaires sont en cours. L'entreprise explique tout mettre en oeuvre pour atténuer l'impact sur ses clients et partenaires, ainsi que pour planifier une reprise sûre. "Pour l'instant, le système informatique est bloqué pour éviter que le problème ne se propage", explique à l'agence Belga Olivier Douxchamps, manager du site de Knauf Insulation à Visé. "On ne sait pas combien de temps ça va durer et on va donc passer en mode papier." Le groupe prévoit de reprendre les livraisons aux clients d'ici la fin de semaine mais souligne que la production n'a pas été interrompue. Knauf emploie plus de 40.000 personnes dans le monde, répartis dans plus de 300 usines et plus de 90 pays. La société s'est implanté en Belgique en 1974.