Samsung est le premier grand fabricant de smartphones à avoir proposé un téléphone pliable. Malheureusement, il a dû le retirer juste avant la date de vente après que plusieurs testeurs ont cassé l'appareil. "C'était embarrassant", admet le directeur général de Samsung Electronics devant un parterre de journalistes. "J'ai voulu imposer le lancement, alors que le téléphone n'était pas encore prêt."

The Independent a pris bonne note de son mea culpa. Selon le journal britannique, c'est surtout la pression de Huawei - qui veut également commercialiser un téléphone pliable, le Mate X - qui a conduit Samsung à lancer son Galaxy Fold sans l'avoir testé suffisamment.

Stephanie Choi, responsable de la stratégie marketing mondiale de Samsung, se réfère aux slogans adoptés par Samsung il y a 25 ans : "change everything" et "do wat you can't". Elle pense que cette philosophie, et non l'impatience, est à l'origine de la débâcle du téléphone pliable. "Lorsqu'on essaie de construire l'impossible, cela arrive malheureusement parfois."

Le directeur général de Samsung promet que les problèmes rencontrés par le téléphone pliable ne se reproduiront plus. "Nous avons repéré tous les défauts. En ce moment, nous examinons plus de 2 000 appareils sous toutes les coutures." Le Sud-Coréen explique que le Galaxy Fold sortira en temps voulu, mais refuse de préciser une date. "Donnez-nous un peu de temps", a-t-il déclaré.