Le gouvernement britannique a équipé tous les parlementaires d'un iPad et a fait créer une appli iPad pour David Cameron. Il n'empêche que la tablette est à présent exclue de toute réunion importante, de crainte que des services de renseignements étrangers exploitent l'appareil à des fins d'espionnage.

La Grande-Bretagne craint tout particulièrement la Chine, la Russie, l'Iran et le Pakistan qui pourraient transformer ces appareils mobiles en microphones et émetteurs en y plaçant des virus informatiques tels des chevaux de Troie et ce, même lorsqu'ils sont éteints. Ces derniers temps, l'on a appris que pas mal de dirigeants mondiaux, dont la chancelière allemande Angela Merkel, avaient été mis sur écoute.

Tout récemment, le premier ministre belge Elio Di Rupo, dont le cabinet a lui aussi été piraté, a annoncé interdire les GSM lors de réunions importantes pour éviter tout risque d'espionnage.

Le gouvernement britannique a équipé tous les parlementaires d'un iPad et a fait créer une appli iPad pour David Cameron. Il n'empêche que la tablette est à présent exclue de toute réunion importante, de crainte que des services de renseignements étrangers exploitent l'appareil à des fins d'espionnage. La Grande-Bretagne craint tout particulièrement la Chine, la Russie, l'Iran et le Pakistan qui pourraient transformer ces appareils mobiles en microphones et émetteurs en y plaçant des virus informatiques tels des chevaux de Troie et ce, même lorsqu'ils sont éteints. Ces derniers temps, l'on a appris que pas mal de dirigeants mondiaux, dont la chancelière allemande Angela Merkel, avaient été mis sur écoute. Tout récemment, le premier ministre belge Elio Di Rupo, dont le cabinet a lui aussi été piraté, a annoncé interdire les GSM lors de réunions importantes pour éviter tout risque d'espionnage.