Tesla souhaitait construire en Europe une grande usine pour la fabrication de batteries et de voitures électriques et recherchait depuis longtemps déjà un emplacement approprié. L'adjudication était en cours depuis quelques années, et plusieurs régions avaient affiché leur intérêt. En septembre 2015, un entretien avait mêle eu lieu entre Musk et le gouvernement flamand. Durant l'été 2018, le directeur de Tesla avait cependant affirmé que l'Allemagne était son premier choix, même si la Flandre, conjointement avec trois autres régions, figurait encore sur la mini-liste finale. Le choix le plus logique consistait toutefois à ériger l'usine à proximité de la frontière franco-allemande et dans les environs immédiats des pays du Benelux, avait déclaré Musk à l'époque.

La décision est entre-temps tombée: la giga-fabrique ne s'installera pas près des pays du Benelux, mais bien dans l'environnement du nouvel aéroport de Berlin. Voilà ce qu'a déclaré Elon Musk lors d'une remise de récompenses organisée en Allemagne. La Flandre et les Pays-Bas doivent donc se rendre à l'évidence. Selon des médias allemands et néerlandais, l'usine devrait fournir 10.000 postes de travail.