C'est là la énième mesure prise en Russie pour accéder aux données des utilisateurs sur internet. Il est question de plus de deux cents entreprises qui seraient désormais obligées de fournir des données, parmi lesquelles le service de messagerie Telegram.

Selon le media russe, toutes les entreprises sont contraintes depuis l'année dernière d'installer un logiciel qui permet aux collaborateurs du FSB d'accéder à tous les systèmes. Les entreprises qui ne s'y conforment pas, pourraient être bloquées sur l'internet russe.

Des membres de l'opposition en Russie sont très critiques vis-à-vis de cette mesure.

C'est là la énième mesure prise en Russie pour accéder aux données des utilisateurs sur internet. Il est question de plus de deux cents entreprises qui seraient désormais obligées de fournir des données, parmi lesquelles le service de messagerie Telegram.Selon le media russe, toutes les entreprises sont contraintes depuis l'année dernière d'installer un logiciel qui permet aux collaborateurs du FSB d'accéder à tous les systèmes. Les entreprises qui ne s'y conforment pas, pourraient être bloquées sur l'internet russe.Des membres de l'opposition en Russie sont très critiques vis-à-vis de cette mesure.