Mi-août, lors d'une cyber-attaque, des données de la banque américaine JP Morgan et d'au moins une autre institution financière ont été dérobée. Il est possible que l'attaque ait fait aussi une victime parmi les grandes banques européennes.

Le FBI enquête à présent pour savoir si c'est la Russie qui est à la base de cette attaque et ce, pour se venger des récentes sanctions commerciales prises à son encontre par le monde occidental. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse financière Bloomberg sur base de témoignages d'initiés.

L'attaque aurait été exécutée de manière très ciblée, mais les services de sécurité américains auraient décelé des traces indiquant l'implication d'un gouvernement. La NSA va aussi aider le FBI dans cette enquête. (Belga/MI)

Mi-août, lors d'une cyber-attaque, des données de la banque américaine JP Morgan et d'au moins une autre institution financière ont été dérobée. Il est possible que l'attaque ait fait aussi une victime parmi les grandes banques européennes. Le FBI enquête à présent pour savoir si c'est la Russie qui est à la base de cette attaque et ce, pour se venger des récentes sanctions commerciales prises à son encontre par le monde occidental. Voilà ce qu'annonce l'agence de presse financière Bloomberg sur base de témoignages d'initiés. L'attaque aurait été exécutée de manière très ciblée, mais les services de sécurité américains auraient décelé des traces indiquant l'implication d'un gouvernement. La NSA va aussi aider le FBI dans cette enquête. (Belga/MI)