Durant ce troisième trimestre, AMD table sur quelque 1,8 milliard de dollars de rentrées, soit cent millions de moins que ce que les analystes prévoyaient. Selon l'entreprise, il serait question de commandes décevantes en matière de puces pour consoles de la part de Microsoft et de Sony, les entreprises à l'initiative respectivement de la Xbox et de la Playstation. Sur l'ensemble de l'année 2019, une croissance du chiffre d'affaires entre 4 et 6 pour cent devrait encore être possible, alors que l'entreprise comptait plutôt sur une progression de 8 à 9 pour cent environ.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a reculé de 13 pour cent par rapport à la même période de l'année dernière, pour s'établir à 1,5 milliard de dollars. En bout de course, il est resté à l'entreprise 35 millions de dollars de bénéfice contre 116 millions l'année passée. La marge brute a toutefois crû de 37 à 41 pour cent.