Conjointement avec la société d'investissement Silver Lake Management, Michael Dell offre 13,65 dollars par action, ce qui est 2,9 pour cent de plus que le cours de clôture de lundi à la Bourse et un quart de plus que le cours de mi-janvier, lorsque les premières rumeurs de rachat ont vu le jour. Microsoft participe aussi au rachat en versant un montant de 2 milliards de dollars.

L'agence de presse Bloomberg a calculé qu'il s'agit là du plus important rachat financé avec dettes ('leveraged buyout' ou LBO) depuis le début de la crise financière.

Les actionnaires et autorités en charge de la concurrence doivent cependant encore donner leur feu vert. Le conseil d'administration de Dell accepte en tout cas l'offre.

Dell a été fondée en 1984 par l'étudiant Michael Dell. Il y revint en 2007 en tant que directeur, mais n'a pu empêcher l'entreprise de régresser. Dell a en effet perdu des parts sur le marché du PC au profit de ses concurrents HP et Lenovo. En outre, toujours plus de consommateurs optent plutôt pour une tablette ou un smartphone que pour un PC. Le fabricant d'ordinateurs Dell racheté par son fondateur pour plus de 24 milliards de dollars. (Belga/MI)

Conjointement avec la société d'investissement Silver Lake Management, Michael Dell offre 13,65 dollars par action, ce qui est 2,9 pour cent de plus que le cours de clôture de lundi à la Bourse et un quart de plus que le cours de mi-janvier, lorsque les premières rumeurs de rachat ont vu le jour. Microsoft participe aussi au rachat en versant un montant de 2 milliards de dollars. L'agence de presse Bloomberg a calculé qu'il s'agit là du plus important rachat financé avec dettes ('leveraged buyout' ou LBO) depuis le début de la crise financière. Les actionnaires et autorités en charge de la concurrence doivent cependant encore donner leur feu vert. Le conseil d'administration de Dell accepte en tout cas l'offre. Dell a été fondée en 1984 par l'étudiant Michael Dell. Il y revint en 2007 en tant que directeur, mais n'a pu empêcher l'entreprise de régresser. Dell a en effet perdu des parts sur le marché du PC au profit de ses concurrents HP et Lenovo. En outre, toujours plus de consommateurs optent plutôt pour une tablette ou un smartphone que pour un PC. Le fabricant d'ordinateurs Dell racheté par son fondateur pour plus de 24 milliards de dollars. (Belga/MI)