Le deal n'a pas encore été officialisé, mais selon le Wall Street Journal, la phase de capitalisation serait dirigée par All-Stars Investment et notamment aussi le russe DST Global et Yunfeng Capital, lié au CEO d'Alibaba, Jack Ma.

Grâce à cet investissement, la valeur marchande du fabricant de smartphones atteindrait 45 milliards de dollars, selon une source qui s'est confiée à l'agence Reuters. Le fonds singapourien GIC serait aussi impliqué dans l'investissement.

Xiaomi est plutôt inconnue en Belgique, mais figure pourtant au niveau mondial dans le top cinq des plus importants vendeurs de smartphones en raison de sa croissance rapide en Chine et dans quelques autres pays asiatiques. L'entreprise a aussi engagé Hugo Barra en 2013. Chez Google, Barra était l'une des figures-clés d'Android et s'occupe à présent de l'internationalisation de Xiaomi.