Kwon Oh-hyun, le patron de la branche électronique de Samsung, a annoncé qu'il s'en allait et ce, dès la fin de son actuel mandat prévu en mars de l'année prochaine. Pour rappel, le PDG de l'empire Samsung, Lee Jae-yong, mieux connu en Occident sous l'appellation Jay Y. Lee, a été condamné à cinq ans de prison pour corruption, détournement et faux serment. Il aurait versé des pots-de-vin pour un montant de plusieurs millions à une confidente de la présidente de la Corée du Sud, Park Geun-hye, qui a entre-temps démissionné.

Kwon parle d'"une crise sans précédent'' dans laquelle est plongée Samsung: "Je crois que le temps est venu de relancer l'entreprise en lui faisant prendre un nouvel élan et en lui donnant une direction plus jeune, capable de mieux relever les défis que pose l'industrie IT en évolution rapide.''

Kwon Oh-hyun, le patron de la branche électronique de Samsung, a annoncé qu'il s'en allait et ce, dès la fin de son actuel mandat prévu en mars de l'année prochaine. Pour rappel, le PDG de l'empire Samsung, Lee Jae-yong, mieux connu en Occident sous l'appellation Jay Y. Lee, a été condamné à cinq ans de prison pour corruption, détournement et faux serment. Il aurait versé des pots-de-vin pour un montant de plusieurs millions à une confidente de la présidente de la Corée du Sud, Park Geun-hye, qui a entre-temps démissionné.Kwon parle d'"une crise sans précédent'' dans laquelle est plongée Samsung: "Je crois que le temps est venu de relancer l'entreprise en lui faisant prendre un nouvel élan et en lui donnant une direction plus jeune, capable de mieux relever les défis que pose l'industrie IT en évolution rapide.''