Ce don aura pour but de dynamiser les programmes de formation et d'incubation en cours pour les startups et d'aider MolenGeek à faire en sorte que les participants trouvent un emploi. De l'argent sera également utilisé pour un nouveau module de formation de six mois en AI et en analyse de données. Il y a deux ans, Google avait déjà offert une somme de 200.000 euros à MolenGeek.

Haut pourcentage de succès

Google soutient en fait MolenGeek depuis le départ, d'abord avec des ateliers et des 'hackatons', puis par le biais d'un espace de 'co-working', d'un incubateur pour jeunes pousses et d'une école de codage numérique.

Depuis sa création, MolenGeek a offert des opportunités de formation à 35 startups et à 195 jeunes entrepreneurs avec des arrière-plans différents. L'objectif est d'amplifier nettement ces nombres et d'aider chaque année quelque 150 entrepreneurs à sortir de leur milieu défavorisé. Le pourcentage de succès est élevé: 93 pour cent des personnes ayant suivi une formation à la MolenGeek Academy, ont fondé une startup ou ont trouvé un emploi dans le secteur numérique.

"Maintenant que le projet est toujours mieux connu, nous sommes redevables de pouvoir compter sur l'énergie et la connaissance avec lesquelles Google encourage tant d'entrepreneurs potentiels", déclare Ibrahim Ouassari, co-fondateur de MolenGeek. "Pour eux, MolenGeek est un port d'accès au secteur technologique et un tremplin pour leur future carrière."

Sundar Pichai, le CEO de Google et sa société-mère Alphabet Inc., est venu en personne rendre visite au projet à Molenbeek ce lundi.

Ce don aura pour but de dynamiser les programmes de formation et d'incubation en cours pour les startups et d'aider MolenGeek à faire en sorte que les participants trouvent un emploi. De l'argent sera également utilisé pour un nouveau module de formation de six mois en AI et en analyse de données. Il y a deux ans, Google avait déjà offert une somme de 200.000 euros à MolenGeek.Haut pourcentage de succèsGoogle soutient en fait MolenGeek depuis le départ, d'abord avec des ateliers et des 'hackatons', puis par le biais d'un espace de 'co-working', d'un incubateur pour jeunes pousses et d'une école de codage numérique.Depuis sa création, MolenGeek a offert des opportunités de formation à 35 startups et à 195 jeunes entrepreneurs avec des arrière-plans différents. L'objectif est d'amplifier nettement ces nombres et d'aider chaque année quelque 150 entrepreneurs à sortir de leur milieu défavorisé. Le pourcentage de succès est élevé: 93 pour cent des personnes ayant suivi une formation à la MolenGeek Academy, ont fondé une startup ou ont trouvé un emploi dans le secteur numérique."Maintenant que le projet est toujours mieux connu, nous sommes redevables de pouvoir compter sur l'énergie et la connaissance avec lesquelles Google encourage tant d'entrepreneurs potentiels", déclare Ibrahim Ouassari, co-fondateur de MolenGeek. "Pour eux, MolenGeek est un port d'accès au secteur technologique et un tremplin pour leur future carrière."Sundar Pichai, le CEO de Google et sa société-mère Alphabet Inc., est venu en personne rendre visite au projet à Molenbeek ce lundi.