La jeune pousse, active depuis avril 2019, récolte 650.000 euros sous la forme d'un prêt convertible. Senhive se focalise sur les lignes de communication critiques et sur l'intégration de détecteurs permettant de localiser les drones.

Pensons ici à l'identification rapide de drones à proximité d'aéroports et d'autres lieux sensibles. C'est ainsi que Senhive est actuellement impliquée dans des projets de SkeyDrone et Port of Antwerp.

"Senhive réagit aux besoins changeants des acteurs en vue, qui veulent protéger leurs sites et autres activités contre le trafic de drones indésirable et non planifié", explique le fondateur et CEO Thomas Petracca. "En même temps, notre système peut être également utilisé pour organiser au mieux le trafic prévu de drones. Avec ce prêt, nous sommes ravis de pouvoir consentir les investissements nécessaires et de garantir ainsi notre activité pour l'année prochaine."

Précédemment déjà, Senhive avait pris part au programme d'accompagnement chez imec.start et s'était établie sur le Corda Campus à Hasselt. Entre-temps, l'entreprise a déménagé au DronePort de Saint-Trond, où sont installées plusieurs firmes axées sur la technologie des drones.

La jeune pousse, active depuis avril 2019, récolte 650.000 euros sous la forme d'un prêt convertible. Senhive se focalise sur les lignes de communication critiques et sur l'intégration de détecteurs permettant de localiser les drones.Pensons ici à l'identification rapide de drones à proximité d'aéroports et d'autres lieux sensibles. C'est ainsi que Senhive est actuellement impliquée dans des projets de SkeyDrone et Port of Antwerp."Senhive réagit aux besoins changeants des acteurs en vue, qui veulent protéger leurs sites et autres activités contre le trafic de drones indésirable et non planifié", explique le fondateur et CEO Thomas Petracca. "En même temps, notre système peut être également utilisé pour organiser au mieux le trafic prévu de drones. Avec ce prêt, nous sommes ravis de pouvoir consentir les investissements nécessaires et de garantir ainsi notre activité pour l'année prochaine."Précédemment déjà, Senhive avait pris part au programme d'accompagnement chez imec.start et s'était établie sur le Corda Campus à Hasselt. Entre-temps, l'entreprise a déménagé au DronePort de Saint-Trond, où sont installées plusieurs firmes axées sur la technologie des drones.