Spotify n'a pas choisi une entrée à la bourse traditionnelle, mais a opté pour ce qu'on appelle une cotation directe. Cette formule ne prévoit pas d'émission de nouvelles actions, mais veille à ce que les actionnaires existants puissent plus aisément négocier les valeurs. Préalablement, un soi-disant cours de référence de 132 dollars par action avait été pratiqué. C'est en février qu'une demande officielle avait été introduite pour une cotation de Spotify à Wall Street.

Avec ses 71 millions de clients payants et un chiffre d'affaires annuel de plus de 4 milliards de dollars, Spotify est largement le plus important service de diffusion musicale au monde. Mais à cause des montants élevés que l'entreprise doit payer en droits d'auteur, ainsi que de ses investissements dans la technologie, elle essuie encore et toujours des pertes. (ANP)