Voici ce que déclare le CEO Thierry Brugma à ce propos: "Le client nous envoie son courrier recommandé par mail, mais une lettre physique de celui-ci sera ensuite présentée par un facteur de TBC-Post au destinataire". Dans la pratique, cela signifie que l'information nécessaire est transmise à TBC-Post, qui veille à l'imprimer sur papier. Ensuite, la lettre est fermée et envoyée comme un courrier recommandé classique. Selon le communiqué de presse, le client peut aussi suivre le trajet de son envoi hybride via le site web de TBC-Post.

Tout comme chez bpost, l'envoi effectué par TBC-Post revient à six euros, représentant le coût de l'affranchissement. L'envoi hybride d'une feuille en noir et blanc revient, lui, à 30 cents et celui d'une feuille couleur à 42 cents. Un avis de réception officiel coûte le même prix que chez bpost, à savoir 1,25 euro.

Les envois recommandés électroniques ne sont pas une primeur en Belgique. Précédemment, l'entreprise wallonne Ipex avait en effet introduit un plug-in pour Outlook permettant d'envoyer des courriers recommandés de manière entièrement électronique.

Voici ce que déclare le CEO Thierry Brugma à ce propos: "Le client nous envoie son courrier recommandé par mail, mais une lettre physique de celui-ci sera ensuite présentée par un facteur de TBC-Post au destinataire". Dans la pratique, cela signifie que l'information nécessaire est transmise à TBC-Post, qui veille à l'imprimer sur papier. Ensuite, la lettre est fermée et envoyée comme un courrier recommandé classique. Selon le communiqué de presse, le client peut aussi suivre le trajet de son envoi hybride via le site web de TBC-Post.Tout comme chez bpost, l'envoi effectué par TBC-Post revient à six euros, représentant le coût de l'affranchissement. L'envoi hybride d'une feuille en noir et blanc revient, lui, à 30 cents et celui d'une feuille couleur à 42 cents. Un avis de réception officiel coûte le même prix que chez bpost, à savoir 1,25 euro.Les envois recommandés électroniques ne sont pas une primeur en Belgique. Précédemment, l'entreprise wallonne Ipex avait en effet introduit un plug-in pour Outlook permettant d'envoyer des courriers recommandés de manière entièrement électronique.