Le contrôleur antitrust allemand a initié une enquête sur Google Maps à propos de possibles pratiques anti-concurrentielles. L'organisation veut savoir si les limites imposées par Maps sur la combinaison de son service avec ceux de tiers extérieurs peuvent faire en sorte que cela ait un avantage concurrentiel.

Le contrôleur entend rechercher spécifiquement si les conditions d'emploi de la plate-forme cartographique sont potentiellement illégales. Il s'agit de conditions qui compliquent la vie des développeurs d'applis quant à combiner l'API de Google Maps avec celles de producteurs de cartes alternatifs. Le contrôleur de cartels mène également une enquête sur Automotive Services de Google.

News

'Nous allons voir si Google étend sa domination dans certains services cartographiques en recourant à cette pratique', déclare Andreas Mundt, Président du Bundeskartellamt allemand, à l'agence de presse Bloomberg.

C'est entre-temps le deuxième service de Google qui est examiné par le contrôleur de cartels allemand. Une enquête portant sur le News Showcase de l'entreprise est en effet en cours depuis assez longtemps déjà. Google même déclare vouloir collaborer à l'enquête et argumente que ses clients utilisent souvent aussi des services cartographiques concurrents.

Le contrôleur antitrust allemand a initié une enquête sur Google Maps à propos de possibles pratiques anti-concurrentielles. L'organisation veut savoir si les limites imposées par Maps sur la combinaison de son service avec ceux de tiers extérieurs peuvent faire en sorte que cela ait un avantage concurrentiel.Le contrôleur entend rechercher spécifiquement si les conditions d'emploi de la plate-forme cartographique sont potentiellement illégales. Il s'agit de conditions qui compliquent la vie des développeurs d'applis quant à combiner l'API de Google Maps avec celles de producteurs de cartes alternatifs. Le contrôleur de cartels mène également une enquête sur Automotive Services de Google.'Nous allons voir si Google étend sa domination dans certains services cartographiques en recourant à cette pratique', déclare Andreas Mundt, Président du Bundeskartellamt allemand, à l'agence de presse Bloomberg.C'est entre-temps le deuxième service de Google qui est examiné par le contrôleur de cartels allemand. Une enquête portant sur le News Showcase de l'entreprise est en effet en cours depuis assez longtemps déjà. Google même déclare vouloir collaborer à l'enquête et argumente que ses clients utilisent souvent aussi des services cartographiques concurrents.