Le code QR sous forme de poudre: des chercheurs belges mettent au point une nouvelle façon de stocker des données

30/10/18 à 13:24 - Mise à jour à 13:25

Des informaticiens et des chimistes de l'UGent ont conjointement mis au point un processus chimique de stockage de l'information sous la forme d'une poudre.

Qu'il s'agisse de comptes bancaires, de vidéos YouTube ou de codes QR, tout est stocké sous forme de 1 et de 0. Aujourd'hui déjà, on stocke tellement de données qu'on peut craindre que l'équipement de stockage actuel ne soit plus capable de conserver toutes ces informations. De plus, ce stockage de données à grande échelle a aussi un impact écologique: non seulement à cause des métaux lourds nécessaires pour produire les clés USB ou les disques durs, mais aussi à cause des centres de données très énergivores. "Des entreprises telles Google ont quasiment besoin d'une centrale nucléaire à côté de leurs serveurs pour faire tourner tous leurs ordinateurs", déclare le professeur Filip Du Prez du Vakgroep Organische en Macromoleculaire Chemie (UGent, Faculteit Wetenschappen). "Voilà pourquoi nous avons recherché une manière économe en énergie de stocker les données."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires