Le CEO Guo Ping estime qu'Huawei a réalisé l'année passée 634 milliards de yuans (88 milliards d'euros) de chiffre d'affaires. C'est 28,9 pour cent de moins que les 891,4 milliards de yuans enregistrés en 2020. Au début de 2021, il semblait que le chiffre d'affaires resterait relativement stable. Mais une fois l'été arrivé, ce fut la dégringolade.

Ce recul est dû entre autres aux sanctions américaines permanentes, qui font qu'Huawei ne peut quasiment plus commercer avec les firmes américaines et n'est plus autorisée non plus à leur acheter de la technologie. En outre, il y a eu une baisse de la consommation en Chine en raison de la crise du corona qui s'est installée dans la durée.

Selon l'agence de presse Reuters, Guo Ping se déclare satisfait des résultats malgré la régression. Pour l'année 2022, il s'attend à devoir relever pas mal de défis, tels que la politisation de la technologie et une démondialisation renforcée.

Le CEO Guo Ping estime qu'Huawei a réalisé l'année passée 634 milliards de yuans (88 milliards d'euros) de chiffre d'affaires. C'est 28,9 pour cent de moins que les 891,4 milliards de yuans enregistrés en 2020. Au début de 2021, il semblait que le chiffre d'affaires resterait relativement stable. Mais une fois l'été arrivé, ce fut la dégringolade.Ce recul est dû entre autres aux sanctions américaines permanentes, qui font qu'Huawei ne peut quasiment plus commercer avec les firmes américaines et n'est plus autorisée non plus à leur acheter de la technologie. En outre, il y a eu une baisse de la consommation en Chine en raison de la crise du corona qui s'est installée dans la durée. Selon l'agence de presse Reuters, Guo Ping se déclare satisfait des résultats malgré la régression. Pour l'année 2022, il s'attend à devoir relever pas mal de défis, tels que la politisation de la technologie et une démondialisation renforcée.