Le CEO de 57 ans d'Apple insiste sur le fait qu'Apple Music, le principal concurrent de Spotify, recourt à des gens pour élaborer les listes de lecture (playing lists). Selon lui, cette façon de faire tient à la fois 'de l'art et de l'artisanat' plutôt que 'des bits et des bytes'. Dans une interview accordée à Fast Company, il ne cite aucun nom, mais il semble surtout pointer du doigt Spotify, qui compte actuellement 170 millions d'utilisateurs actif mensuels, dont 75 millions d'abonnés payants. De son côté, Apple Music possède 40 millions d'abonnés mensuels payants.

Ces déclarations de Cook ne sont pas neuves: cela fait des années déjà qu'Apple critique la façon dont Spotify propose de la musique et dresse des playing lists pour ses utilisateurs.