Fin juin, Barco comptabilisait 537,7 millions d'euros de commandes, soit 146 millions de plus qu'un an auparavant. Il s'agit également d'une augmentation de 51 millions d'euros par rapport à fin décembre. Durant les six premiers mois de 2022, Barco a engrangé 509,2 millions d'euros de commandes, soit un dixième de plus qu'à la même période l'an dernier. Barco a donc clôturé le premier semestre de l'année avec de bons résultats. Le chiffre d'affaires a grimpé de 29%, s'établissant à 472,6 millions d'euros. Le résultat avant charges et produits d'intérêts et d'impôts, réductions de valeurs, amortissements (Ebitda) s'est élevé à 46,2 millions d'euros, en hausse de 68%.

Les deux résultats ont largement dépassé les prévisions des analystes. En raison des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, Barco a cependant augmenté ses stocks. En outre, les créances de sa clientèle ont augmenté, ce qui entraîne un flux de trésorerie libre négatif (-28 millions d'euros). "Les résultats de Barco reviennent sur la bonne voie après la pandémie. La forte demande a poussé les ventes au deuxième trimestre au-dessus des niveaux pré-pandémie", soulignent les CEO An Steegen et Charles Beauduin. "Pour le second semestre, nous sommes en bonne voie pour réaliser une croissance régulière de notre chiffre d'affaires et améliorer nos marges." Barco mise sur une croissance de son chiffre d'affaires de 25% en 2022 et une marge de l'Ebitda entre 10 et 12%.

Fin juin, Barco comptabilisait 537,7 millions d'euros de commandes, soit 146 millions de plus qu'un an auparavant. Il s'agit également d'une augmentation de 51 millions d'euros par rapport à fin décembre. Durant les six premiers mois de 2022, Barco a engrangé 509,2 millions d'euros de commandes, soit un dixième de plus qu'à la même période l'an dernier. Barco a donc clôturé le premier semestre de l'année avec de bons résultats. Le chiffre d'affaires a grimpé de 29%, s'établissant à 472,6 millions d'euros. Le résultat avant charges et produits d'intérêts et d'impôts, réductions de valeurs, amortissements (Ebitda) s'est élevé à 46,2 millions d'euros, en hausse de 68%.Les deux résultats ont largement dépassé les prévisions des analystes. En raison des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, Barco a cependant augmenté ses stocks. En outre, les créances de sa clientèle ont augmenté, ce qui entraîne un flux de trésorerie libre négatif (-28 millions d'euros). "Les résultats de Barco reviennent sur la bonne voie après la pandémie. La forte demande a poussé les ventes au deuxième trimestre au-dessus des niveaux pré-pandémie", soulignent les CEO An Steegen et Charles Beauduin. "Pour le second semestre, nous sommes en bonne voie pour réaliser une croissance régulière de notre chiffre d'affaires et améliorer nos marges." Barco mise sur une croissance de son chiffre d'affaires de 25% en 2022 et une marge de l'Ebitda entre 10 et 12%.