Ces résultats proviennent de l'analyste Gartner qui a réalisé un sondage parmi des clients du segment 'enterprise' (très grandes firmes). Il en ressort que la croissance des cyber-incidents fait s'ouvrir leur portefeuille. Mais une plus grande prise de conscience matérialisée par l'évolution vers une nouvelle réglementation numérique (telle le GDPR) provoque aussi une augmentation du budget sécurité des entreprises.

La majeure partie des dépenses se fera dans les services de sécurité (comme le montre l'illustration). Le reste sera consacré à la protection de l'infrastructure, à du 'network security equipment', à du 'consumer security software' et à de l''identity access management'.

. © .

Le cabinet d'analystes s'attend par ailleurs à ce que d'ici 2020, plus de soixante pour cent des organisations investissent dans divers outils de sécurité des données, notamment la prévention de pertes de données et le cryptage. Aujourd'hui, on en est à 35 pour cent.

Le sondage de Gartner a été effectué auprès de 512 grandes entreprises dans huit pays au niveau mondial. La Belgique n'a pas été impliquée, au contraire de la France, de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne.