Le service de médiation constate que l'e-commerce, après un démarrage hésitant, a trouvé sa voie en Belgique. Mais cela va de pair avec certaines plaintes récurrentes. 'L'on pense par exemple que si l'on commande un paquet aux Pays-Bas, il sera exempté de frais de douane, alors que le produit vient en réalité des Etats-Unis', déclare Lostrie. 'Cela peut provoquer de mauvaises surprises, quand le prix est parfois doublé.'

Il arrive aussi que des envois aillent de pair avec une déclaration de prix sous-évalué chez l'expéditeur, pour éviter ainsi des coûts d'importation. Il existe en effet des exemptions jusqu'à un certain montant. 'Si cela est constaté lors d'un contrôle, le client devra s'acquitter non seulement des frais de dédouanement, mais aussi d'une amende', prévient le service de médiation.

Lostrie recommande de bien se préparer à un achat sur internet. 'Une grande responsabilité incombe aux acheteurs eux-mêmes', affirme-t-elle. L'acheteur doit évaluer la fiabilité de l'expéditeur et éventuellement demander une facture sur laquelle les coûts sont bien détaillés, afin que tout soit clair pour la douane.

Le service de médiation fait observer que dans le cas de vêtements de marque à prix très bas, il y a un grand risque que cela soit de la contrefaçon. 'Les contrôles en la matière sont stricts et si l'on constate de la contrefaçon, les marchandises sont irrémédiablement saisies et détruites.' (Belga)

Le service de médiation constate que l'e-commerce, après un démarrage hésitant, a trouvé sa voie en Belgique. Mais cela va de pair avec certaines plaintes récurrentes. 'L'on pense par exemple que si l'on commande un paquet aux Pays-Bas, il sera exempté de frais de douane, alors que le produit vient en réalité des Etats-Unis', déclare Lostrie. 'Cela peut provoquer de mauvaises surprises, quand le prix est parfois doublé.' Il arrive aussi que des envois aillent de pair avec une déclaration de prix sous-évalué chez l'expéditeur, pour éviter ainsi des coûts d'importation. Il existe en effet des exemptions jusqu'à un certain montant. 'Si cela est constaté lors d'un contrôle, le client devra s'acquitter non seulement des frais de dédouanement, mais aussi d'une amende', prévient le service de médiation. Lostrie recommande de bien se préparer à un achat sur internet. 'Une grande responsabilité incombe aux acheteurs eux-mêmes', affirme-t-elle. L'acheteur doit évaluer la fiabilité de l'expéditeur et éventuellement demander une facture sur laquelle les coûts sont bien détaillés, afin que tout soit clair pour la douane. Le service de médiation fait observer que dans le cas de vêtements de marque à prix très bas, il y a un grand risque que cela soit de la contrefaçon. 'Les contrôles en la matière sont stricts et si l'on constate de la contrefaçon, les marchandises sont irrémédiablement saisies et détruites.' (Belga)