Voilà ce qui ressort des chiffres publiés par Cross-Border Commerce Europe, qui stimule l'e-commerce transfrontalier. Par souci de clarté, il ne s'agit pas ici des achats en ligne globaux à l'étranger ou dans l'UE, mais des achats effectués dans 16 pays européens.

Les 2,2 milliards d'euros dépensés par les Belges représentent quelque 25 pour cent de l'ensemble des achats en ligne. Notre pays se situe ainsi juste au-dessus de la moyenne (UE16) de 22,8 pour cent. Ce sont les consommateurs luxembourgeois (71%), irlandais (62%) et autrichiens (45%) qui achètent proportionnellement le plus dans les pays concernés.

Au bas du classement, on trouve les Français (20%), les Britanniques (17%) et les Néerlandais (15%). Cela est en partie dû au fait qu'un certain nombre de grands magasins web sont établis dans ces pays. Les autres pays pris en compte dans l'étude sont le Portugal, le Danemark, la Suisse, la Norvège, l'Espagne, la Finlande, l'Italie, la Suède et l'Allemagne.

Si le Belge effectue des achats dans l'un de ces seize pays, c'est surtout, selon Cross-Border Commerce Europe, chez Zalando, Zara, H&M, Amazon, Wish et dans les magasins web néerlandais. Par souci de clarté, il s'agit ici d'achats qui sont expédiés de l'étranger et donc pas de boutiques web étrangères qui effectuent des envois au départ de la Belgique.