LCL étend son centre de données anversois avec une nouvelle salle de 200 m², en plus des deux salles existantes. Cette extension - l'équivalent d'une septantaine de nouvelles armoires - est nécessaire du fait que le centre de données a entre-temps atteint sa capacité maximale. Il est question d'un investissement de quelque 600.000 euros. La troisième salle sera disponible à partir du mois d'octobre.

Le nouvel espace sera équipé des nouveaux systèmes requis, dont un générateur de courant, une alimentation d'urgence ('Uninterruptible Power Supply'), un détecteur d'incendie et un refroidisseur. Il y aura aussi un sas d'accès supplémentaire en vue de renforcer la sécurité. Précédemment déjà, les installations électriques existantes avaient été rénovées à Anvers.

L'extension à Anvers est surtout importante pour les utilisateurs finaux locaux. "Notre centre de données de Diegem est davantage centralisé, à proximité de Bruxelles. Mais beaucoup de nos clients se trouvent en dehors de la capitale. Pour nous rapprocher de ceux-ci et pouvoir continuer de les desservir au mieux, nous allons ouvrir cet espace supplémentaire", explique Laurens van Reijen, managing director de LCL. Outre Anvers et Diegem, LCL dispose aussi d'un centre de données à Alost. Sur les trois sites, l'entreprise offre une continuité d'activité minimale de 99,98%.