Les trois sociétés wallonnes rejoignent en fait le second fonds lancé début 2022 par Imec.xpand, un fonds de capital-risque dont l'objectif est de devenir l'une des références mondiales dans l'investissement de sociétés (en démarrage ou en croissance) dans le domaine des semi-conducteurs. Une clôture située aux alentours des 250 millions d'euros est envisagée pour ce second fonds.

L'apport des investisseurs institutionnels wallons "s'inscrit dans une collaboration plus large incluant le partage de projets d'investissements, la mutualisation des processus de due diligence et l'intention du fonds d'investir en Wallonie. Le second volet de ce rapprochement devra se traduire par une connexion plus importante entre Imec et les acteurs de la recherche en Wallonie", explique-t-on.

Les trois sociétés wallonnes rejoignent en fait le second fonds lancé début 2022 par Imec.xpand, un fonds de capital-risque dont l'objectif est de devenir l'une des références mondiales dans l'investissement de sociétés (en démarrage ou en croissance) dans le domaine des semi-conducteurs. Une clôture située aux alentours des 250 millions d'euros est envisagée pour ce second fonds.L'apport des investisseurs institutionnels wallons "s'inscrit dans une collaboration plus large incluant le partage de projets d'investissements, la mutualisation des processus de due diligence et l'intention du fonds d'investir en Wallonie. Le second volet de ce rapprochement devra se traduire par une connexion plus importante entre Imec et les acteurs de la recherche en Wallonie", explique-t-on.