Selon le cabinet d'analystes, le marché de la virtualisation des serveurs x86 représente 5,6 milliards de dollars, en hausse de 5,7 pour cent sur une base annuelle. Mais cette hausse du chiffre d'affaires est surtout due aux contrats de maintenance, ce qui indique que le secteur est devenu mature. En même temps, le nombre de nouvelles licences software diminue pour la première fois en dix ans.

Selon Gartner, VMware demeure l'acteur dominant, même si Microsoft a aussi conquis sa place au niveau des entreprises. Pour leur part, Citrix, Oracle et Red Hat sont plutôt considérés comme des acteurs de niche par Gartner.

Il existe cependant une différence entre les entreprises à gros et à petit budget IT. Parmi les départements IT à gros budget, l'utilisation de la virtualisation des serveurs reste stable, alors que dans les organisations à plus faible budget IT, l'on assiste à un recul, qui se prolongera à coup sûr jusqu'en 2017, ce qui explique la diminution du nombre de licences.

Selon le cabinet d'analystes, le marché de la virtualisation des serveurs x86 représente 5,6 milliards de dollars, en hausse de 5,7 pour cent sur une base annuelle. Mais cette hausse du chiffre d'affaires est surtout due aux contrats de maintenance, ce qui indique que le secteur est devenu mature. En même temps, le nombre de nouvelles licences software diminue pour la première fois en dix ans.Selon Gartner, VMware demeure l'acteur dominant, même si Microsoft a aussi conquis sa place au niveau des entreprises. Pour leur part, Citrix, Oracle et Red Hat sont plutôt considérés comme des acteurs de niche par Gartner. Il existe cependant une différence entre les entreprises à gros et à petit budget IT. Parmi les départements IT à gros budget, l'utilisation de la virtualisation des serveurs reste stable, alors que dans les organisations à plus faible budget IT, l'on assiste à un recul, qui se prolongera à coup sûr jusqu'en 2017, ce qui explique la diminution du nombre de licences.