Suite à se récente injection de capital d'un montant de 24,7 millions d'euros en vue d'une croissance européenne, Itsme a annoncé vouloir étendre ses activités aux Pays-Bas. Chez nos voisins du nord, l'identité numérique est applicable tant dans le domaine public que privé et ce, contrairement à des valeurs confirmées telles DigiD et iDIN.

Les entreprises néerlandaises pourront intégrer Itsme à leurs plates-formes numériques, afin que les clients puissent s'identifier et se connecter avec l'appli. La signature numérique avec Itsme pourrait également être possible grâce à des collaborations conclues avec des acteurs comme Adobe Sign, DocuSign, Evidos et Signicat. Il n'existait pas encore aux Pays-Bas une identité numérique offrant un éventail aussi large de services.

Identification de collaborateurs et de citoyens

Dans le domaine privé, les premières collaborations ont entre-temps déjà été mises en oeuvre aux Pays-Bas. C'est la banque Oyens & Van Eeghen qui est la première à offrir Itsme à ses clients néerlandais. Rotterdam est de ce fait la première ville des Pays-Bas à accueillir l'appli d'identité belge. L'intégration se limite provisoirement à l'identification de collaborateurs et de citoyens. 'Nous suivons ainsi la directive de la Commission européenne en matière de confidentialité, d'identité numérique, de cyber-sécurité et de souveraineté des données', déclare Ingrid Ronodikromo, cheffe de projet IAM à la commune de Rotterdam. Insérer une signature authentifiée avec Itsme n'est cependant pas encore possible.

Itsme a été développée en 2017 par le consortium Belgian Mobile ID, qui regroupe les sept leaders du marché bancaire et télécom belge: Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC/KBC & ING d'une part et Orange Belgium, Proximus et Telenet d'autre part. Depuis 2018, Itsme est reconnue par le gouvernement belge comme identité numérique, et le service est utilisé par de nombreux pouvoirs publics tant fédéraux que régionaux à des fins d'identification, d'authentification et d'approbation.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Suite à se récente injection de capital d'un montant de 24,7 millions d'euros en vue d'une croissance européenne, Itsme a annoncé vouloir étendre ses activités aux Pays-Bas. Chez nos voisins du nord, l'identité numérique est applicable tant dans le domaine public que privé et ce, contrairement à des valeurs confirmées telles DigiD et iDIN.Les entreprises néerlandaises pourront intégrer Itsme à leurs plates-formes numériques, afin que les clients puissent s'identifier et se connecter avec l'appli. La signature numérique avec Itsme pourrait également être possible grâce à des collaborations conclues avec des acteurs comme Adobe Sign, DocuSign, Evidos et Signicat. Il n'existait pas encore aux Pays-Bas une identité numérique offrant un éventail aussi large de services.Dans le domaine privé, les premières collaborations ont entre-temps déjà été mises en oeuvre aux Pays-Bas. C'est la banque Oyens & Van Eeghen qui est la première à offrir Itsme à ses clients néerlandais. Rotterdam est de ce fait la première ville des Pays-Bas à accueillir l'appli d'identité belge. L'intégration se limite provisoirement à l'identification de collaborateurs et de citoyens. 'Nous suivons ainsi la directive de la Commission européenne en matière de confidentialité, d'identité numérique, de cyber-sécurité et de souveraineté des données', déclare Ingrid Ronodikromo, cheffe de projet IAM à la commune de Rotterdam. Insérer une signature authentifiée avec Itsme n'est cependant pas encore possible.Itsme a été développée en 2017 par le consortium Belgian Mobile ID, qui regroupe les sept leaders du marché bancaire et télécom belge: Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC/KBC & ING d'une part et Orange Belgium, Proximus et Telenet d'autre part. Depuis 2018, Itsme est reconnue par le gouvernement belge comme identité numérique, et le service est utilisé par de nombreux pouvoirs publics tant fédéraux que régionaux à des fins d'identification, d'authentification et d'approbation.En collaboration avec Dutch IT-channel.