Les utilisateurs peuvent depuis assez longtemps déjà se connecter à la version web du service de clavardage, mais cela ne fonctionne que pour autant que leur téléphone soit également connecté à internet. C'est nécessaire, parce que les communications sont cryptées via WhatsApp et que seul le téléphone de l'utilisateur est capable de les décrypter. Ce n'est qu'ensuite qu'elles sont transférées vers la version web.

Le changement indique que la façon, dont WhatsApp crypte les clavardages ('chats'), va changer. Les détails techniques sur la nouvelle version web ne sont toutefois pas encore connus.

Regroupement des services de clavardage

La société-mère Facebook prépare depuis deux ans déjà le regroupement des services de clavardage de WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger. Les services conserveront néanmoins leurs propres applis, mais un utilisateur de WhatsApp pourra envoyer aisément des messages à un ami se trouvant sur Instagram.

De ces trois applis, seule WhatsApp crypte par défaut tous les messages. Les utilisateurs de Messenger doivent pour cela démarrer une communication 'secrète' spéciale, alors qu'Instagram n'offre absolument pas de cryptage. Pour interconnecter les services, ils doivent en fin de compte offrir la même forme de cryptage.

Les utilisateurs peuvent depuis assez longtemps déjà se connecter à la version web du service de clavardage, mais cela ne fonctionne que pour autant que leur téléphone soit également connecté à internet. C'est nécessaire, parce que les communications sont cryptées via WhatsApp et que seul le téléphone de l'utilisateur est capable de les décrypter. Ce n'est qu'ensuite qu'elles sont transférées vers la version web.Le changement indique que la façon, dont WhatsApp crypte les clavardages ('chats'), va changer. Les détails techniques sur la nouvelle version web ne sont toutefois pas encore connus.La société-mère Facebook prépare depuis deux ans déjà le regroupement des services de clavardage de WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger. Les services conserveront néanmoins leurs propres applis, mais un utilisateur de WhatsApp pourra envoyer aisément des messages à un ami se trouvant sur Instagram.De ces trois applis, seule WhatsApp crypte par défaut tous les messages. Les utilisateurs de Messenger doivent pour cela démarrer une communication 'secrète' spéciale, alors qu'Instagram n'offre absolument pas de cryptage. Pour interconnecter les services, ils doivent en fin de compte offrir la même forme de cryptage.