La stratégie AI d'Huawei prête à supporter 'n'importe quel scénario'

10/10/18 à 15:03 - Mise à jour à 15:04

Huawei présente sa nouvelle stratégie AI allant de pair avec une nouvelle architecture de puce et une gamme de produits basés sur de nouvelles puces. L'entreprise entend ainsi supporter tous les aspects de l'intelligence artificielle (AI): de l'internet des objets (IoT) économe en énergie au puissant apprentissage machine dans le nuage.

La stratégie AI d'Huawei prête à supporter 'n'importe quel scénario'

Eric Xu © Huawei

Les deux puces, l'Ascend 910 et l'Ascend 310, sont destinées aux applications AI aux deux extrêmes. La première vise la puissance de calcul AI pure dans le centre de données. Quant à la série 310, Huawei veut surtout l'utiliser dans l'IoT et dans les applications 'edge', telles que les smartphones ou les accessoires intelligents. Il ne faut pas la confondre avec une puce ordinaire pour smartphone, telle la série Kirin d'Huawei. Les puces Ascend sont conçues pour des applications purement AI. Pensez ici à une 'always-on chip' (puce toujours active) économe en énergie équipant votre smartphone et chargée de la reconnaissance vocale, indépendamment du processeur général.

L'Ascend 910 est fabriquée selon un processus à 7 nanomètres, offre une puissance de calcul de 256 téra-flops et peut être utilisée dans une grappe (cluster) de 1.024 puces pour atteindre des performances de l'ordre de 256 péta-flops. "Nous voulons permettre de former des modèles en quelques minutes, voire en quelques secondes", explique le président d'Huawei, Eric Xu, en faisant référence à la vitesse à laquelle les applications AI traitent les données, afin d'apprendre par elles-mêmes. La puce sera disponible à partir du deuxième trimestre de 2019.

Pour sa part, l'Ascend 310 est produite selon un processus à 12 nanomètres et est disponible dès à présent. Il nous faut cependant apporter la nuance, selon laquelle vous, particulier ou entreprise, ne pouvez pas acheter la puce séparément. Huawei proposera des modules AI, à savoir des produits hardware intégrant la puce. C'est ainsi que l'entreprise a intégré l'Ascend 910 à l'Atlas 800, un centre de données mobile. Mais des services 'cloud' sont aussi prévus.

Une stratégie unique pour toutes applications

La série Ascend s'inscrit dans une annonce plus vaste lors de la conférence AI d'Huawei qui se déroule actuellement à Shanghai. C'est ainsi que l'entreprise chinoise présente une toute nouvelle architecture de puce et sa stratégie AI. L'évolutivité est ici le maitre-mot. Une architecture unique couvrant tant des modules économes en énergie ultra-compacts, comme par exemple la reconnaissance vocale toujours active sur un téléphone, que l'IoT, le traitement de données sur l'Edge, les PC, serveurs et services 'cloud' capables d'apprendre à partir de données et ce, en quelques minutes, voire secondes.

Le fait que ce fil rouge se retrouve dans toutes les applications, devrait permettre aux développeurs de travailler plus facilement. Mais aussi de pouvoir appliquer partout la technologie de l'entreprise. Ou comme on le souligne chez Huawei même, cela peut se traduire en une gamme AI 'full stack' pour tous les scénarios possibles.

Les deux puces annoncées n'en constituent toutefois que la couche inférieure. Sous l'appellation CANN (Compute Architecture for Neural Networks), l'entreprise propose une 'chip operators library', ainsi qu'un 'operators development toolkit' automatisé. Avec MindSpore, elle fournit un 'unified training & inference framework' pour appareils, edge et cloud. Et sous l'appellation ModelArts, elle se lance enfin dans l''application enablement' et propose des 'full-pipeline services', des API hiérarchiques et des solutions pré-intégrées.

Cette approche complète de l'entreprise n'est pas une surprise en soi. Huawei produit aujourd'hui déjà des appareils et de l'équipement réseautique et pour centres de données. En même temps, elle croit fermement que quasiment tous les secteurs se focaliseront davantage sur l'intelligence artificielle durant les années et décennies à venir. Elle dispose à présent déjà de puces qui, à côté de leurs performances générales, se concentrent aussi sur l'AI, mais en démarrant aujourd'hui avec une feuille blanche, elle entend démontrer son désir de se consacrer nettement à l'AI et de desservir en la matière tout le monde et partout.

Nos partenaires