Talmundo a été fondée en 2012 par le Belge Stijn de Groef. Initialement, la jeune entreprise se mit à développer une appli RH générale, mais en 2014, elle se focalisa sur le processus d''onboarding' (intégration des nouveaux employés).

Entre le moment, où un employé signe son contrat et celui, où il est entièrement intégré dans sa nouvelle entreprise, on relève pas mal de paperasserie administrative. Talmundo tente de rendre le processus d'intégration plus efficient au moyen d'applis et de logiciels dans le nuage. Plus de 150 employeurs recourent à la solution d'onboarding de Talmundo, afin d'accueillir du nouveau personnel. Parmi eux, on trouve d'importantes entreprises telles Deloitte, KPMG, BNP Paribas Fortis, Sodexo, Engie, Lidl, Lufthansa et SAS.

Ces dernières années, Talmundo a déjà récolté en tout 1,8 million d'euros de la part du fonds d'investissement néerlandais TIIN Capital. L'entreprise a rapidement atteint le seuil de rentabilité et décida alors d'accélérer sa croissance. "La question sera de savoir si nous allons en 2019 de nouveau l'accélérer et nous étendre aux Etats-Unis ou collaborer avec un grand partenaire stratégique", déclarait le fondateur Stijn De Groef l'année dernière dans Trends-Tendances.

La seconde alternative semble donc s'imposer, puisque l'entreprise de De Groef lie à présent sa destinée à celle du HR Nordic Group. Talmundo ne s'étendra donc pas aux Etats-Unis, mais bien en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Précédemment déjà, l'entreprise belgo-néerlandaise avait gagné la France et la Grande-Bretagne.

Le HR Nordic Group est soutenu par l'investisseur en croissance Verdane. Talmundo pourra ainsi accéder à du capital supplémentaire pour accélérer sa progression. Dans le giron du HR Nordic Group, Talmundo demeurera une 'entreprise en grande partie indépendante', nous dit-on. De Groef continuera d'assumer sa fonction journalière de CEO et renforcera aussi l'équipe directoriale du groupe.