La startup NSX et le fournisseur de services IT RMDY collaborent

05/09/18 à 14:21 - Mise à jour à 14:20

NSX, une émanation de l'Universiteit Antwerpen, et RMDY vont unir leurs efforts. Elles sont en train de développer conjointement deux applications pour Stad Antwerpen.

La startup NSX et le fournisseur de services IT RMDY collaborent

© RMDY

NSX développe des systèmes d'information modulaires, parés pour le futur. "La moindre modification à un seul composant peut avoir un impact néfaste immédiat sur le reste de l'appli. Ce genre de dommage induit est aussi appelé effet combinatoire. En structurant du software de manière modulaire à quadrillage serré, il est possible d'éliminer ces effets combinatoires et de développer des logiciels évolutifs", explique An-Katrien Vandekerckhove, Delivery Operation Manager chez NSX. "NSX met cette théorie en pratique en sa qualité de développeur 'back-end'. Comme notre 'back-end' est tellement modulaire et ajustable, nous pouvons communiquer avec n'importe quel 'front-end'."

Le 'front-end' et, par extension, la couche visuelle supérieure, n'est cependant pas le fer de lance de NSX. Et c'est précisément là qu'intervient RMDY. "En septembre 2017, j'ai eu des contacts avec NSX via un projet commun au profit de Digipolis Antwerpen, une organisation qui fournit des services numériques à Stad Antwerpen", affirme Joris Uytterhaegen, founding partner de RMDY. "A ce moment là, NSX développait une application web pour Digipolis, mais il manquait la couche visuelle. RMDY a alors pris à son compte l'UX (User eXperience) et le design. J'ai aussitôt su que ce ne serait pas la dernière collaboration entre nous."

Actuellement, les deux entreprises travaillent conjointement sur deux projets: une application web permettant une gestion des subsides pour Stad Antwerpen au niveau tant provincial, fédéral qu'européen, et une appli de tâches avec laquelle tous les services de la ville pourront gérer les choses à faire. RMDY apporte son expérience d'utilisation et le 'front-end', alors que NSX se charge du back-end des applications.

L'objectif est que les deux entreprises poursuivent ensuite leur collaboration, qu'elles qualifient de 'particulièrement complémentaire'.

Nos partenaires