Voilà ce qu'on peut lire dans le journal La Libre Belgique. L'entreprise de services IT AmsterGroup recevra un investissement mixte de 500.000 euros de la SRIB: 200.000 en capital et 300.000 sous forme de prêt. Voilà qui amènera le capital propre du groupe à 700.000 euros.

AmsterGroup a été fondée en 1994 à Bruxelles et y est encore et toujours établie. L'entreprise, spécialisée dans les audits, le développement d'applications (entre autres 'open source') et la maintenance de systèmes, occupe à présent 70 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 5,7 millions d'euros. Ces dernières années, AmsterGroup a affiché une croissance constante.

Il y a deux ans, l'entreprise avait déjà reçu de l'argent de la SRIB, à savoir 195.000 euros avec lesquels elle avait engagé 25 personnes supplémentaires. Serge Vilain, président de la SRIB, affirme dans La Libre Belgique qu'il règne une ambiance agréable dans l'entreprise et que l'aspect humain y compte beaucoup. Ce qui est important aussi, selon lui, c'est qu'elle va s'établir à Anderlecht, ce qui n'est pas l'environnement économique le plus évident. Vilain loue enfin la vision à long terme du groupe.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal La Libre Belgique. L'entreprise de services IT AmsterGroup recevra un investissement mixte de 500.000 euros de la SRIB: 200.000 en capital et 300.000 sous forme de prêt. Voilà qui amènera le capital propre du groupe à 700.000 euros. AmsterGroup a été fondée en 1994 à Bruxelles et y est encore et toujours établie. L'entreprise, spécialisée dans les audits, le développement d'applications (entre autres 'open source') et la maintenance de systèmes, occupe à présent 70 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 5,7 millions d'euros. Ces dernières années, AmsterGroup a affiché une croissance constante. Il y a deux ans, l'entreprise avait déjà reçu de l'argent de la SRIB, à savoir 195.000 euros avec lesquels elle avait engagé 25 personnes supplémentaires. Serge Vilain, président de la SRIB, affirme dans La Libre Belgique qu'il règne une ambiance agréable dans l'entreprise et que l'aspect humain y compte beaucoup. Ce qui est important aussi, selon lui, c'est qu'elle va s'établir à Anderlecht, ce qui n'est pas l'environnement économique le plus évident. Vilain loue enfin la vision à long terme du groupe.