Cette IPO (introduction en Bourse), qui sera précédée d'un placement privé qui n'est pas ouvert aux investisseurs particuliers et dont la fourchette de prix sera comprise entre 18 et 20 euros par action, pourrait permettre à la société brabançonne de lever jusqu'à un maximum de 252 millions d'euros, si les options d'augmentation et de surallocation sont exercées en totalité.

"Six nouveaux investisseurs qualifiés internationaux se sont déjà engagés à acheter des actions nouvelles pour un montant total d'environ 97,7 millions d'euros du placement privé au prix de placement final, sous réserve de certaines conditions énoncées dans le prospectus", précise Unifiedpost dans un communiqué. L'action Unifiedpost devrait débuter sa cotation sur Euronext Bruxelles ce mardi 22 septembre, avec le symbole de négociation "UPG". La société compte utiliser le produit de son IPO pour renforcer sa position financière à court terme, poursuivre le développement de sa plateforme et réaliser des investissements supplémentaires.

Unifiedpost Group se dit "bien positionné" pour tirer parti de l'accélération de la transformation numérique des entreprises dans les domaines de la facturation électronique, de la gestion des identités et des accès ainsi que des paiements. De plus en plus de réglementations nationales rendent obligatoire la facturation électronique. L'entreprise pourrait également surfer sur l'accélération de la transformation numérique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Au 31 juillet 2020, Unifiedpost Group affichait une clientèle de plus de 400.000 PME. Si elle a essuyé des pertes d'exploitation ces trois dernières années, la société connaît une croissance importante, avec un chiffre d'affaires pro forma presque triplé entre 2017 et 2019, à 69 millions d'euros.

Cette IPO (introduction en Bourse), qui sera précédée d'un placement privé qui n'est pas ouvert aux investisseurs particuliers et dont la fourchette de prix sera comprise entre 18 et 20 euros par action, pourrait permettre à la société brabançonne de lever jusqu'à un maximum de 252 millions d'euros, si les options d'augmentation et de surallocation sont exercées en totalité."Six nouveaux investisseurs qualifiés internationaux se sont déjà engagés à acheter des actions nouvelles pour un montant total d'environ 97,7 millions d'euros du placement privé au prix de placement final, sous réserve de certaines conditions énoncées dans le prospectus", précise Unifiedpost dans un communiqué. L'action Unifiedpost devrait débuter sa cotation sur Euronext Bruxelles ce mardi 22 septembre, avec le symbole de négociation "UPG". La société compte utiliser le produit de son IPO pour renforcer sa position financière à court terme, poursuivre le développement de sa plateforme et réaliser des investissements supplémentaires.Unifiedpost Group se dit "bien positionné" pour tirer parti de l'accélération de la transformation numérique des entreprises dans les domaines de la facturation électronique, de la gestion des identités et des accès ainsi que des paiements. De plus en plus de réglementations nationales rendent obligatoire la facturation électronique. L'entreprise pourrait également surfer sur l'accélération de la transformation numérique provoquée par la pandémie de Covid-19.Au 31 juillet 2020, Unifiedpost Group affichait une clientèle de plus de 400.000 PME. Si elle a essuyé des pertes d'exploitation ces trois dernières années, la société connaît une croissance importante, avec un chiffre d'affaires pro forma presque triplé entre 2017 et 2019, à 69 millions d'euros.