La brochure est destinée en fait aux collaborateurs des pouvoirs publics, mais elle est finalement mise à disposition de tout un chacun, parce que d'autres Belges exerçant une fonction spécifique dans des entreprises peuvent en puiser des informations utiles. Une partie des conseils se focalise sur des choses pratiques, comme éviter des communications sensibles à bord de taxis ou dans des endroits publics. Mais la plupart des recommandations concernent la sécurité numérique et en ligne à différents niveaux.

C'est qu'avant de partir, la Sécurité d'Etat conseille de n'emporter que les supports de stockage numérique indispensables et de conserver à la maison une sauvegarde de ces données. Les programmes et systèmes d'exploitation mobiles (Android et iOS) doivent être des versions les plus récentes, alors qu'un antivirus mobile est également conseillé.

Il convient en outre de recourir à des méthodes de verrouillage sûres (code pin/modèle/empreinte digitale) et de contrôler les paramètres de sécurité et de confidentialité des comptes sur l'appareil. Une authentification à deux facteurs (2FA) n'est pas explicitement mentionnée, mais l'utilisation d'un VPN, surtout pour les connexions avec le réseau de l'entreprise, est par contre bien recommandée. Les clés USB ou autre supports de stockage reçus doivent être vérifiés de près par un expert avant de les brancher.

Tout personne qui voyage en dehors de l'UE, est invitée, si possible, à n'emporter qu'un appareil mobile qui sera spécialement utilisé durant ce voyage, et à n'y stocker que les données indispensables. Autrement dit: laissez de préférence à la maison votre smartphone personnel offrant un accès complet à votre vie numérique.

Surtout en dehors de l'UE, la Sécurité d'Etat conseille de ne pas laisser traîner votre smartphone quelque part. S'il s'agit d'une nécessité (par exemple lors de la visite d'une usine), retirez-en la carte SIM, la carte-mémoire et (si possible) la batterie. La connexion à des réseaux wifi publics ou la recharge via des points USB publics sont également déconseillées. Ces bornes de recharge peuvent en effet aussi être utilisées pour transmettre du malware et/ou dérober des données.

Une fois rentré au pays, si vous avez encore des doutes à propos d'incidents éventuels, il vous conseillé de faire examiner votre ordinateur et/ou smartphone et de modifier vos mots de passe.

Vous trouverez la brochure complète ici.