C'est à 22H05' (de notre heure) qu'a décollé de la base de Plesetsk dans le nord de la Russie une fusée porteuse Soyouz-2.v, un descendant de 44 mètres de haut de la famille des porteurs Soyouz-2, mais sans les quatre fusées propulsives caractéristiques. Après libération de l'étage supérieur Volga, la fusée à déchargé son contenu à 23H35' (de notre heure), dont le ministère ne révèle pas de quoi il se compose précisément.

Selon le site faisant autorité nasaspaceflight.com, il s'agirait du Kosmos-2558, un "satellite de contrôle". On suppose qu'il devrait surveiller le satellite artificiel américain USA-326, car il est passé juste au-dessus de la base de lancement, lorsque le Soyouz a décollé.

C'est à 22H05' (de notre heure) qu'a décollé de la base de Plesetsk dans le nord de la Russie une fusée porteuse Soyouz-2.v, un descendant de 44 mètres de haut de la famille des porteurs Soyouz-2, mais sans les quatre fusées propulsives caractéristiques. Après libération de l'étage supérieur Volga, la fusée à déchargé son contenu à 23H35' (de notre heure), dont le ministère ne révèle pas de quoi il se compose précisément.Selon le site faisant autorité nasaspaceflight.com, il s'agirait du Kosmos-2558, un "satellite de contrôle". On suppose qu'il devrait surveiller le satellite artificiel américain USA-326, car il est passé juste au-dessus de la base de lancement, lorsque le Soyouz a décollé.