Le contrôleur de cartels FAS estime que Google impose trop d'exigences aux fabricants de téléphones mobiles qui veulent faire tourner leurs appareils sur Android. Elle rendrait également la vie difficile aux entreprises concurrentes sur le plan de l'ajout de services par défaut à Android. Il est question ici notamment de moteurs de recherche et de logiciels de navigation.

Dans une réaction, Google a fait savoir qu'elle examinait le jugement du FAS. Google est également dans la ligne de mire ailleurs en Europe. C'est ainsi que la Commission européenne a porté officiellement plainte en juin contre le géant des recherches et ce, pour la troisième fois en l'espace de deux ans. Trois procès sont actuellement en cours en Europe contre Google. Il est ici question d'abus de pouvoir via Android, d'abus de position dominante sur le marché publicitaire en ligne et d'abus par le truchement d'un comparateur de magasins web.

(ANP/WK)

Le contrôleur de cartels FAS estime que Google impose trop d'exigences aux fabricants de téléphones mobiles qui veulent faire tourner leurs appareils sur Android. Elle rendrait également la vie difficile aux entreprises concurrentes sur le plan de l'ajout de services par défaut à Android. Il est question ici notamment de moteurs de recherche et de logiciels de navigation.Dans une réaction, Google a fait savoir qu'elle examinait le jugement du FAS. Google est également dans la ligne de mire ailleurs en Europe. C'est ainsi que la Commission européenne a porté officiellement plainte en juin contre le géant des recherches et ce, pour la troisième fois en l'espace de deux ans. Trois procès sont actuellement en cours en Europe contre Google. Il est ici question d'abus de pouvoir via Android, d'abus de position dominante sur le marché publicitaire en ligne et d'abus par le truchement d'un comparateur de magasins web.(ANP/WK)