Cette annonce survient à un moment où les services secrets russes sont accusés d'être à l'origine des piratages informatiques ciblant le parti démocrate américain.

Selon le FSB, les pirates auraient installé dans les ordinateurs du malware comparable à celui découvert "dans d'autres cas connus de cyber-espionnage" visant la Russie et d'autres pays, et qui auraient tous été détectés.

Le FSB n'a pas indiqué l'origine de ces actes de piratage informatique. (ANP)

Cette annonce survient à un moment où les services secrets russes sont accusés d'être à l'origine des piratages informatiques ciblant le parti démocrate américain.Selon le FSB, les pirates auraient installé dans les ordinateurs du malware comparable à celui découvert "dans d'autres cas connus de cyber-espionnage" visant la Russie et d'autres pays, et qui auraient tous été détectés.Le FSB n'a pas indiqué l'origine de ces actes de piratage informatique. (ANP)