Le recul attendu signifierait que la production serait à son niveau le plus bas depuis cinq ans. En raison de la propagation du virus, de nombreuses usines en Chine sont restées fermées plus de deux semaines aux environs du Nouvel-An chinois, alors qu'une seule semaine avait été prévue. A partir de cette semaine, les usines vont progressivement rouvrir.

Cela dépend entre autres des emplacements des usines en question, ainsi que de l'autorisation qu'elles auront de rouvrir. Le fabricant de produits électroniques Foxconn, qui assemble notamment l'iPhone d'Apple, n'a par exemple pas été autorisé par les autorités locales à rouvrir une usine située à Shenzhen. L'entreprise doit d'abord prendre des mesures sanitaires supplémentaires.

Les mesures destinées à empêcher la diffusion du virus ne touchent du reste pas que les entreprises technologiques. Plusieurs constructeurs automobiles ont en effet déjà indiqué qu'ils allaient être obligés de réduire leur production du fait qu'ils reçoivent moins de pièces.

Le recul attendu signifierait que la production serait à son niveau le plus bas depuis cinq ans. En raison de la propagation du virus, de nombreuses usines en Chine sont restées fermées plus de deux semaines aux environs du Nouvel-An chinois, alors qu'une seule semaine avait été prévue. A partir de cette semaine, les usines vont progressivement rouvrir.Cela dépend entre autres des emplacements des usines en question, ainsi que de l'autorisation qu'elles auront de rouvrir. Le fabricant de produits électroniques Foxconn, qui assemble notamment l'iPhone d'Apple, n'a par exemple pas été autorisé par les autorités locales à rouvrir une usine située à Shenzhen. L'entreprise doit d'abord prendre des mesures sanitaires supplémentaires.Les mesures destinées à empêcher la diffusion du virus ne touchent du reste pas que les entreprises technologiques. Plusieurs constructeurs automobiles ont en effet déjà indiqué qu'ils allaient être obligés de réduire leur production du fait qu'ils reçoivent moins de pièces.