Les adresses e-mail de la base de données ont été découvertes par la police lors d'enquêtes en matière de cybercriminalité. Par le truchement de la base de données, la police entend prévenir les propriétaires d'un compte e-mail que ce dernier a été ou non piraté par des cybercriminels. En vertu de la loi sur le respect de la vie privée, la police ne peut prendre directement contact avec les utilisateurs.

La base de données se trouve sur le site web HaveIBeenPwned.com du chercheur en sécurité Troy Hunt. Ce site web collecte aussi des données de login issues de bases de données volées et permet aux utilisateurs de vérifier si leur adresse e-mail apparaît dans ces bases de données. Découvrez ici l'interview accordée par Hunt à Data News au début de cette année.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.