Lorsque les caméras détecteront quelqu'un qui est recherché par la police, le système déclenchera une alarme. Ce qu'on appelle la 'Live Facial Recognition' était testée depuis quelque temps déjà. Il est toutefois apparu que la technologie était loin de fonctionner correctement. La plupart des personnes 'identifiées' semblaient en effet complètement innocentes.

Il n'empêche que la Metropolitan Police est convaincue que le système de reconnaissance facile vaut la peine d'être utilisé. 'La technologie ne se substituera pas au travail traditionnel de la police', y déclare-t-on. 'C'est cependant un système capable de suggérer aux agents qu'une certaine personne pourrait être celle qui est recherchée. In fine, il appartiendra toujours à l'agent lui-même de réagir.'

Lorsque les caméras détecteront quelqu'un qui est recherché par la police, le système déclenchera une alarme. Ce qu'on appelle la 'Live Facial Recognition' était testée depuis quelque temps déjà. Il est toutefois apparu que la technologie était loin de fonctionner correctement. La plupart des personnes 'identifiées' semblaient en effet complètement innocentes.Il n'empêche que la Metropolitan Police est convaincue que le système de reconnaissance facile vaut la peine d'être utilisé. 'La technologie ne se substituera pas au travail traditionnel de la police', y déclare-t-on. 'C'est cependant un système capable de suggérer aux agents qu'une certaine personne pourrait être celle qui est recherchée. In fine, il appartiendra toujours à l'agent lui-même de réagir.'