Les trois administrateurs de cette plate-forme en ligne, âgés respectivement de 22, 29 et 31 ans, ont la nationalité allemande et ont été appréhendés la semaine dernière. La police a aussi mis la main sur de l'argent, une arme à feu, des données et des serveurs. Ces Allemands sont notamment suspectés de blanchiment et de commerce de stupéfiants.

C'est l'équipe 'dark web' de la police néerlandaise qui était arrivée sur la piste des suspects et qui en avait informé des collègues allemands. Il en résulta que l'enquête prit une dimension internationale et déboucha aussi sur l'arrestation aux Etats-Unis de deux autres personnes, suspectées de commerce de drogues.

Le web clandestin est une partie protégée d'internet, qui n'est accessible qu'avec des logiciels spéciaux tels Tor.